AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mimi_souris se lance

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mimi_souris se lance   Lun 16 Oct - 11:44

Salut Mimi souris,

Il est vrai que ton parcours n'est pas évident, par rapport aux erreurs médicales, j'ai l'impression de revivre un peu le mien......
Il ne faut pas que tu te laisses envahir par la peur de refaire une autre GEU, tu risques de faire un blocage (voila que je commence à faire de la psychologie Scratch )...... Je te dis ça car j'ai fait une GEU, il y a 6 ans et aujourd'hui grâce à la FIV, je suis enceinte.

Pour ce qui est de ton Loulou, il n'est pas cool Rocket . Mon chéri était pareil, il ne voulait surtout pas que je parle de lui (mais ce BB, on le fais à deux!!!).
Si toi, ça te fait du bien de venir en discuter sur les forums et bien ne t'en prive pas, c'est un bon remède !!!!!! On y trouve conseils et réconfort, et surtout on se sent comprise, ce qui n'est pas toujours le cas à la maison: "tu te fais trop de soucis, tu psychotes trop, c'est toi qui fais un blocage.......", voila, la regaine qu'on nous sert !!!!!!

Je te souhaite bon courage, n'écoute que d'une oreille ton Loulou puisque c'est la seule chose qu'il t'accorde aussi (j'ai l'impression de ne pas être pour la paix des ménages, là Evil )

Bises, Coeursun

Sandrina
Revenir en haut Aller en bas
Chinook
Administratrice
avatar

Age : 42
Humeur : Joyeuse maman d'un Ouistiti et d'un P'tit Bouchon!
Nombre de messages : 8599

MessageSujet: Re: Mimi_souris se lance   Lun 16 Oct - 13:29

Ton chéri se sent peut-être tellement impuissant qu'il ne supporte pas que tu ailles chercher tes réponses ailleurs? Pfff

Chinouille au boulot Suri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinook.canalblog.com
Mixa
On ne peut plus s'en passer!
On ne peut plus s'en passer!
avatar

Age : 40
Humeur : En mode reconstruction
Nombre de messages : 4301

MessageSujet: Re: Mimi_souris se lance   Mar 17 Oct - 18:58

Si ça te fait du bien de parler si les forums, continues!
Je pense que ici tout le monde se comprend, on a tous des parcourts différents, mais l'on desir tous la même chose.
Cest la premiere fois que je parle sur un forum, je pensai aussi comme ton chéri, que c'etait pas bien de raconter sa vie comme ça, que ça regardait et interressait personne.
Mais c'est enrichissant bien au contraire, de pouvoir parler avec des personne qui nous comprenne, qui nous juge pas, et ça fait du bien...alors t'en prive pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: bonsoir   Mer 15 Nov - 21:14

dsl je vient de lire ton histoire je suis nouvel ds ce forum aussi tu as eu un rute parcours deja (ne baisse pas les bras tu y arriveras) moi aussi eu qlque souci desir d'enfants depuis plus de 15 ans ,été enceinte 7 fois , 6 fois naturellemnt et 1 fois en IA, g fait 5 FC et 2 GEU dont 1ere avec hémoragie interne car ma trompe a éclaté suis passé a coté de la mort et depuis la 2éme geu je fait fiv te souhaite bon courage tu y arivera et plein de +++ gros bisous a bientot lys Bisouvole
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mimi_souris se lance   Lun 29 Oct - 16:01

Je suis nouvelle sur ce forum et je viens de lire ce post.

Il me plonge dans ma mémoire.

J'ai vécu en mars 05, un parcours similaire au tien et je comprend ton mal être et ta solitude.

J'ai perso mis deux ans à faire le deuil de mon ovaire et du bébé avec qui j'ai traversé cette épreuve.


Si ca peut t'aider voici un petit flasback.

26 février, je crève de mal au ventre, ca passe, je vais bosser, je me doute de rien, 5 mars, re douleur très intense, ca passe, comme je suis en plein psychotage bébé malgré deux test pipi- les 13 et 14 février, je suis envahie de pensées contradictoires je vis dans ma bulle loin de me douter de ce qu'il se passe, comme j'ai des antécédents de kystes aux ovaires et que les douleurs passent, je pense que c'est du à l'ovulation.
je retourne bosser, je suis hs mais je m'en rend pas bien compte.
Le 11 mars, re douleur, je décide d'appeler mon doc traitant à la maison, il passe au moment où les douleurs sont supportables mais en super doc de famille, il téléphone à un echographe (un bon doc renommé) qui me prend direct l'aprem pour une echo, et là il me dis vous avez un kyste sur l'ovaire, prenez contact avec votre gygy.
Je téléphone donc au gygy, il me dis de ne pas me tracasser et de prendre un rdv pour vérifier tous cela.
je retourne bosser (ca compte pour après), le 16 pas de régles je suis au paradis, je me fais faire une prise de sang par une collègue au boulot car c'est ma dernière garde de nuit de la semaine(je suis infirmière), le soir je vais au consult de mon doc de famille pour avoir une déclaration de grossesse pour le boulot (je travail dans des conditions qui oblige à l'écartement du milieu de travail si+) mais là un truc me fais tilter quand je lui donne ma pds, le taux HCG plus de 20000, au fond de moi je savais que mes psychotages de ces dernières semaines étaient fondé, je suis bien enceinte depuis deux cycles.
et là mon doc prend son téléphone, je comprends rien, il sonne au gygy, et me dis de me rendre direct chez le gygy il m'attend.
je comprends par moi même que un truc se trame mais malgré mes connaissances médicales je suis tellement hors du monde que je ne capte pas.

Le gygy me donne la claque après l'écho, geu sur l'ovaire, hémmoragie interne depuis plusieurs semaines à bas bruit.

j'ai 30 minutes pour aller à l'hosto car je refuse l'ambulance, mon hom revient donc en cata du cours du soir, je file me faire une mini valise.

J'arrive à l'hosto celui ou je bosse (donc je suis en terrain connu parmis mes collègues)

Le gygy a donné des consignes demain matin opération (mieux car a jeun)sauf en cas de douleur je passe sur le table de la nuit.

Je tiens jusqu'au matin pas de douleurs au corps mais à l'âme.

Après 5h00 d'opération, je retrouve enfin ma conscience.

verdict un ovaire de moins , j'ai eu droit à deux coelioscopies (j avais vu tous le bordel en salle avant l'anesthésie) pour eviter la laparo (la grande boutonnière).
Sur le moment je me fous de tout cela, je souffre toujours autant de la perte de ce bébé)

Voilà après le déroulement des faits, le côté émotionnel:

Mon doc traitant n'a pas eu le courage de me dire la vérité, c'était pas pour me ménager, je ne lui en veux pas il m'a sauver la vie.

Mon gygy est le seul à avoir eu les bons mots, il a été net, sans frioriture et faux semblants, il a volontairement laisser l'opération le lendemain pour me laisser du temps avec ce bébé. (je ne le sais que depuis quelques mois)

La collégue qui a fais mon admission, je ne pourrais plus jamais la voir avec un regard sympa, elle avait pensé sans avoir reconnu mon nom de famille me mettre en chambre double avec une dame limitée mentalement qui était là pour se faire stérilisé à sa demande, mais faut être conne et sans sentiments pour mettre quelqu'un qui souffre de perdre son bébé avec une patiente ainsi.

Mes autres collègues j'ai du faire un tri, entre les tu en auras un autre qui poignarde (facile après avoir attendu 8 ans d'entendre ça), certaines qui ont fait courir des bruits sur la paternité de ma grossesse (mon meilleur ami est un collègue de boulot, ça explique un +naturel avec un conjoint oats), les collègues qui ne sont pas venue me voir alors que proche.

Au final, après tri, je remercie de tout coeur , une collègue pas trop proche à la base qui est venue sur son temps perso et non de boulot plus de deux heures me tenir la main, ne pas me dire de conneries et m'encourager à faire un deuil, j'ai su après qu'elle a vecu la pma des débuts (elle a pas loin de 50 ans) et que ces petits sont trois amours adoptés.
Je laisse le bénéfice du doute à celles qui sont pas venues me voir, disons que je peux comprendre que l'on est peur de faire mal ou de ne pas savoir que dire. Et ce aussi à mon meilleur ami qui n'a pas eu la force de venir me voir et qui vu les ragots n'a pas voulu venir me troubler avec ça, il a tout pris sur lui.

Et après, he bien, je peux dire que j'ai eu besoin de 8 semaines avant de pouvoir retourner bosser, j'ai même pense changer de travail.je me voyais pas aller là où mon bébé est mort.

Un grand réconfort dans les semaines suivante, a été de recevoir par courrier une carte de condoléance de ma collégue qui a connu la pma.

Tu peux voir que je parle peu de mon hom dans ceci, et bien par ce qu'il a pas été de la partie, il a pleuré comme moi le jour de l'annonce, il a géré la maison, l'intendance etc... mais rien comme sentiments n'est sorti.

Le temps a passé, je suis retournée bosser, j'ai tenté de parler quand j'en ai eu la force (encore quelques semaines de plus) avec mon meilleur ami et il m'a dit avec tacte qu'il n'avait pas la force de parler de ça, que pour lui qui n'a pas d'enfant, c'était dur car avec son ex femme il avait fait le chemin de la pma et que leur couple c'était brisé.je ne savais rien de cette épisode de sa vie avant malgré nos heures de papote.

Après presque un an j'étais toujours pas bien (je peux avec le recul dire que c'était une dépression), je n'arrivai toujours pas a voir certaines personnes qui bosse à la maternité avec zen.

Je n'allais plus sur le chat infertilité qui était ma deuxième maison avant.

Je m'investissais dans un tas de trucs pour pas penser.

Et la claque est venue, mon conjoint a dis dans une conversation toute anodine que pour lui ce qu'il avait vécu c'était la peur de me perdre mais pas un deuil de bébé, j'ai été blésée au fond de moi. et j'ai eu un électro choc.

Mon couple était en morceau, je n'avais pas vu un fossé se creuser entre nous, qu'il avait une amie proche (qui profitait de la situation pour tenter de me le "voler") mais comment j'aurai pu voir tout ça je vivais une autre vie.

J'ai décidé de secouer mon meilleur ami et de lui parler, j'ai vidé mon sac, il m'a fait comprendre comment fonctionne les hommes (ils sont pas comme nous il refoule, parle peu et pourtant sont tous aussi malheureux).

Il m'a fallu une seconde année pour enfin retrouver le calme, reconstruire mon couple, avoir la force de donner une place à mon hom dans ma bulle.

Arrêter de m'investir pour oublier, stopper de m'en vouloir d'avoir du faire cette img pour me sauver la vie et de croire débilement que ça aurait pu tenir, arrêter de me dire que cette geu est ma faute par trop de boulot physique, stopper de me sentir coupable, de me punir....stopper de ne pas laisser de place à mon hom, a lui en vouloir de vivre cela à sa manière, a lui en vouloir de me dire d'arrêter de me faire du mal sur les forums (il peux pas comprendre que ça aide), a ne pas pouvoir voir une femme enceinte....

et bien en reprenant ma vie en main, j'ai eu la force de reprendre le chemin de la pma.

J'ai retrouvé le calme en réalisant que je n'oublierais jamais mais que je devais tourner la page et ne plus en vouloir au monde entier de ne pas m'avoir comprise, aidée comme je le voulais, car peu importe ce qu'il aurait pu faire rien n'aurais jamais été comme je le voulais.

Je te souhaite de retrouver le calme, il faut du temps et de venir ici en parler est déjà un grand pas vers le réconfort.

he une chose que tu dois absolument te mettre en tête tu reste une femme peu importe ce que ton corps a du subir car j'ai aussi cru que avec un ovaire de moins j'avais perdu quelque chose et bien non, c'est dans la tête pas dans le corps.



Pleindebisous Courage Penseatoi


désolée d'avoir été si longue sur ton post, mais sans détails ça n'a plus de sens et ce qui me tient le plus au coeur c'est de te faire sentir que tout ce que tu vis est normal, que ta tristesse va murir en toi et que à la fin on retrouve la paix, et que la vie redevient belle malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mimi_souris se lance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mimi_souris se lance
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C'est quand le Bonheur? :: Les Oubliées de Dame Nature entre elles... :: Faisons connaissance...-
Sauter vers: